Weekend de décollage

Le 7 et 8 mai 2016 j’ai participé au « Weekend de décollage » de YFU pour me préparer à mon année à l’étranger. Je garde vraiment un super souvenir de ce weekend et comme c’est d’après moi la première « vraie » étape du voyage, je pense que c’est une bonne façon de commencer le blog.

YFU 5 Modd

Je suis allé à ce weekend accompagné de mon père et de ma mère. Dès l’arrivée là-bas on s’est retrouvé séparé et j’ai rejoint les autres futurs partants. Le weekend se déroule à Tours, dans un collège/lycée dont les locos étaient relativement sympas. On fait connaissance, on joue, on passe le temps pour attendre que tout le monde arrive puis à 12h on nous divise en groupe plus petit pour prendre part à des activités, personnellement je faisais partie de la team Patrick (#BobL’éponge, ToiMêmeTuSais). Toutes activités sont animés par des bénévoles, qui sont aussi d’anciens partants de YFU. Dans mon cas c’était Anastasia qui était partie au Mexique et Morgane en Afrique du Sud qui nous ont fait faire toutes les activités. Elles ont pour but de nous préparer au mieux à notre départ, de nous mettre en condition, nous poser des questions, nous apprendre un maximum de choses… On a passé très exactement une nuit et deux jours là-bas. En deux jours c’était surtout beaucoup d’activités (vous l’avez compris), une conférence sur l’interculturalité et assez de temps pour faire connaissance entre nous.

YFU 3 Mod

En tout cas, si je garde un aussi bon souvenir de ce weekend ce n’est pas pour rien. Je n’appréhendais pas forcément ce weekend comme je vous l’ai dis, j’avais même envie d’y aller. Je pense que ce qui a fait de ce weekend un très bon weekend c’est sans aucun doute les gens. J’ai rencontré beaucoup de gens en à peine deux jours et j’ai rarement eu un aussi bon contact avec autant de personnes. Les bénévoles nous ont très bien mit en confiance et rassuré à l’approche de nos voyages. Ils ont répondu à énormément de questions, même si dans mon cas, je n’ai pas appris autant de choses que les autres. Je m’étais déjà beaucoup renseigné et au vue de ma destination, bon nombre d’informations ne me concernaient même pas. Mais le plus intéressant c’était certainement de les entendre parler de leur expérience personnelle. Chacun a vécu son année à sa façon, dans des pays tous plus différents les uns que les autres.

YFU 4 Mod.jpg

Et enfin, il y a les futurs partants. En deux jours, je ne pense pas avoir eu le temps de parler au 84 personnes mais j’ai une très bonne mémoire visuelle et j’ai donc plus ou moins enregistré la plupart des visages. Je vais généralisé dans ce paragraphe car sinon ça risque d’être un peu compliqué mais en tout cas, j’ai rencontré des gens plus ouverts d’esprits que je n’en avais jamais rencontré dans toute ma vie. J’ai été surprise de la maturité de certains, des projets concrets qu’ils avaient et de leur intérêt pour les autres. Habituellement, quand je parle de la Corée du Sud, ça surprend. Bon, je ne dis pas que ça n’a pas été le cas ici. J’ai eu le droit à 84 : « Haa !! C’est toi qui part en Corée du Sud !!« . Car oui, j’étais bien la seule à partir là-bas. Donc certes en général ma destination était le premier sujet de conversation que j’avais avec les gens mais contrairement aux personnes que je pourrai rencontrer à l’extérieur : ce n’était pas le seul ! Discuter, partager, débattre… tout m’a semblé beaucoup plus facile ce weekend là. On va tous partir, tous vivre cette expérience, tous de façon différente et à la fois de la même façon. Cette vision des choses créé surement plus facilement des liens ! Ce qui m’a particulièrement amusé aussi c’est que malgré cette expérience commune, on était clairement tous différents. On venait de villes différentes, on avait des passions différentes, des vies, des fréquentations différentes… Pourtant, dans mon cas du moins, c’est comme si les barrières tombaient grâce à YFU.

YFU Mod 3

Je pense que ce weekend est essentiel pour se rendre compte de l’ampleur de « l’aventure » dans laquelle on s’embarque. Alors certes des fois, ça peut paraître too much, après tout on ne vient pas non plus d’être sélectionné pour quelque chose de révolutionnaire mais je pense qu’à son niveau, c’est une grande chose pour chacun d’entre nous. Personnellement, c’était un projet qui me tenait plus qu’à cœur, je voulais partir depuis longtemps, je n’attendais même plus que ça. J’ai aimé rencontré tous ces gens, écouter leurs expériences, leurs raisons de partir… On appréhendait tous ça de façon différentes mais au final, on se retrouve tous dans le même délire.

YFU 1 mod

Le but du weekend est certainement de nous préparer mais pour moi la chose la plus importante c’était de nous rencontrer entre nous. On va tous partir et vivre cette expérience, alors dans les mauvais moments, parler à des personnes dans la même situation que nous sera surement la meilleure chose à faire. Je ne dis pas qu’on va tous garder contact, loin de là ! Je sais (par expérience) qu’il ne faut jamais attendre beaucoup des gens. Le mieux selon moi, c’est simplement de se quitter sur de bonnes bases et de se revoir comme si on ne s’étaient jamais quitté.

YFU 2 Mod.jpg

Vous l’avez compris, je ne regrette absolument pas ce weekend, j’en garde même un super souvenir et j’espère de tout cœur revoir ces gens-là.‘étranger, Un an en Corée du Sud, Lycée en Corée du Sud, USA, Canada, Asie, Amérique

Publicités

5 réflexions sur “Weekend de décollage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s